Chanson française

La joyeuse cavalcade de Sanseverino
Honky Tonk

© DR
04/03/2013 -

Pour son cinquième album studio, quatre ans après Les Faux Talbins, Sanseverino revient avec Honky Tonk, un disque enlevé, qui explore avec allégresse les sentes bluegrass… Une joyeuse cavalcade !

Freddy
Sanseverino
Honky Tonk
(COLUMBIA / SONY)
2013

Dieu que ça swingue ! Du premier souffle à la dernière note, on caracole, on dégringole, on guinche, on claque des doigts, on tape du pied ! Dès la chanson On Ze Route, road-movie d’ouverture, dont l’appellation augure cette valse, cette java endiablée entre grands espaces américains et influences frenchy, l’album cabriole, de bigarrés paysages en bagarres de passage.

Au lasso de ses cordes véloces, le débridé manouche Sanseverino, nouvelles coupes de cheveux (cf. la pochette de l'album), capture ce "old style", le bluegrass, mélange festif de folk irlandais et de country yankee, né sous la houlette de Bill Monroe dans les années 1940, dans le massif montagneux des Appalaches (Etats-Unis).
 

Pour son Honky Tonk (du nom d’une branche musicale de la country), l’ex-Voleur de poules a réuni la crème des musiciens hexagonaux façon hillbilly, au fil d’une instrumentation orthodoxe : lui-même à la guitare, Jean-Marc Delon au banjo, Christian Séguret à la mandoline, Christophe Cravero au violon et JidéJouannic à la contrebasse… le tout sans batterie ! Le jeu s’impose, (presque) parfait, et à sa virtuosité se mêle celle des mots, une langue brute, coup de poing et sportive, qui convoque les bastons dans des bars avinés (Le Honky Tonk du Tank), les souvenirs rigolards de gamins (Les Marrons), les monologues d’un pilier de comptoir (Je vous raconte ma vie), ou les sueurs froides d’un passager (L’Avion)…
 
Dans cette galerie de tableaux où scats effrénés et bons mots se disputent le podium, on croise aussi la Nathalie de Bécaud, cette guide au joli nom, revisitée sauce soviéto-country, ou Le Vieux de François Béranger, croqué en duo avec Jeanne Cherhal. Il y a enfin ce swing millésimé 2012 (Swing 2012), qui convoque les 1001 recettes pour achever le monde en apothéose. Dans cette bonne galette où planent les ombres d’Audiard et de Woody Guthrie, des accents punks et une gouaille hip-hop, Sanseverino chevauche sans prise de tête… Et nous avec : yiiii-haaaaa !!!!
 
Sanseverino Honky Tonk (Sony Music) 2013
En concert à Paris à la Maroquinerie le 19 et 26 mars et le 2 et 9 Avril et en tournée dans toute la France
Site officiel

 
 
Réagissez à cet article
Commentez cette article en tapant votre message dans la zone de texte. Le nombre de caractères est limité à 1500 ou moins.
(0) Réaction
Fermer